Le tri des déchets

Les objectifs de la gestion des déchets au sein d'AMU :

Dans le cadre de sa politique développement durable, AMU souhaite mettre en œuvre la collecte sélective de déchets produits. La stratégie de gestion s’inscrit dans le cadre des 3 R : 

  • Réduire la production des déchets à la source car le déchet le plus facile à traiter est celui qui n'a pas été produit
  • Réutiliser tout ou partie des produits avant qu’ils ne deviennent des déchets
  • Recycler les matières premières et transformer le déchet en matière première secondaire

Les types de déchets générés au sein d’AMU pouvant faire l’objet de cette politique sont :

  • Les papiers de bureau 
  • Les archives et cartons d’archives
  • Les cartons 
  • Les cartouches d’imprimantes : jet d’encre et laser 
  • Les DEEE (Les déchets des Equipements Electriques et Electroniques) comme par exemple le matériel informatique et les périphériques
  • Les néons et les ampoules 
  • Les bouteilles et les gobelets
  • Les canettes en aluminium 
Cette politique ne peut être mise en œuvre que dans le cadre d’une collecte sélective au sein d’AMU. C’est pourquoi, le renouvellement des marchés est une opportunité pour inscrire une clause incitant le fournisseur à mettre en place une collecte sélective. La réflexion porte sur une gestion globale de collecte sélective des déchets à moindre coût. Les espaces impactés par cette collecte sélective seront : les services administratifs, les salles de cours, les laboratoires de recherche et les espaces conviviaux. 
 
Exemple de cas :
 
Les fontaines d’eau avec gobelets en plastique : l’Université est équipée depuis longtemps de fontaines d’eau avec des distributeurs de gobelets. Les gobelets sont recyclables, mais ne faisait pas l'objet de collecte. Le renouvellement du marché a été une opportunité pour intégrer cette problématique. Le prochain marché devra donc répondre à un certain nombre de critères tels que la récupération systématique des gobelets, la possibilité de raccorder les fontaines sur le réseau d’eau courante afin d’éviter l’utilisation de bombonnes.
 
La plupart des marchés sont en cours de renouvellement ou d’élaboration. Dès qu’ils seront validés, une communication très large auprès de la communauté universitaire sera mise en œuvre afin d’informer et de sensibiliser les étudiants et salariés au rôle qu’ils peuvent jouer dans la protection et le respect de notre environnement universitaire.
 

Quelques définitions (code de l’environnement, article L54-1) : 

Déchets : est un déchet toute substance ou tout objet, ou plus généralement tout bien meuble, dont le détenteur se défait ou dont il a l'intention ou l'obligation de se défaire. 

Réemploi : toute opération par laquelle des substances, matières ou produits qui ne sont pas des déchets sont utilisés de nouveau pour un usage identique à celui pour lequel ils avaient été conçus.

Réutilisation : toute opération par laquelle des substances, matières ou produits qui sont devenus des déchets sont utilisés de nouveau.

Collecte : ensemble des opérations consistant à enlever les déchets et à les acheminer vers un lieu de transfert, de tri, de traitement ou une installation de stockage des déchets.

A ne pas confondre avec…

Traitement : toute opération de valorisation ou d'élimination, y compris la préparation qui précède la valorisation ou l'élimination.

Recyclage : toute opération de valorisation par laquelle les déchets, y compris les déchets organiques, sont retraités en substances, matières ou produits aux fins de leur fonction initiale ou à d'autres fins. Les opérations de valorisation énergétique des déchets, celles relatives à la conversion des déchets en combustible et les opérations de remblaiement ne peuvent pas être qualifiées d'opérations de recyclage.

Récupération : opération de la gestion des déchets qui contribue, à travers la collecte et/ou le tri, à la fin de vie des déchets en vue d’une vaorisation des biens et matières les constituant.

Valorisation : toute opération dont le résultat principal est que des déchets servent à des fins utiles en substitution à d’autres substances, matières ou produits.
 

Les FAUSSES IDEES sur le recyclage :

Savoir reconnaître et comprendre les logos 
 
Cet anneau de Moebius est le symbole du recyclage. Les produits qui l'arborent, ou leur emballage, sont recyclables. Néanmoins, ils seront recyclés si le système de collecte ou la filière du recyclage existent et si les consignes de tri sont correctement respectées.
Le chiffre à l'intérieur de l'anneau indique le pourcentage de matière recyclée qui entre déjà dans le produit.
 
 
Ce sont des symboles d'identification des matériaux. Ils servent à identifier les matériaux lors du tri des produits usagés et de leurs emballages en vue d'en favoriser le recyclage. Ils ne présument donc pas du recyclage effectif du produit qui les porte.
 
 
Ce logo ne signifie PAS que le produit est recyclable.
Celui-ci figure sur 95 % de nos emballages… Il permet juste de reconnaître une entreprise partenaire du programme français de valorisation des emballages ménagers. Il ne signifie pas que les produits sont recyclables.