Le Plan Vert

Un contexte national et international qui pousse les établissements d’enseignement supérieur et de recherche à s’approprier leur politique développement durable.
 
Loi du Grenelle 1 (3 août 2009), article 55) « Les établissements d’enseignement supérieur élaborent un « plan vert » pour les campus. 
 
UNESCO « Il incombe à l’enseignement supérieur la tâche essentielle de contribuer à définir la manière dont les générations futures apprennent à faire face aux complexités du développement durable » .
 
Loi ESR
 
•    Le « verdissement » des 6 missions de l’enseignement supérieur (Art. L 123-3 du code de l’éducation)
•    Art. L. 123-6 du code de l’éducation en 4ème alinéa : « Il [le service public de l’ES] promeut des valeurs d’éthique, de responsabilité et d’exemplarité »
•    La création d’un 5ème service commun au sein des universités, qui conforte le rôle social et sociétal de l’Université : « L’organisation des actions impliquées par la responsabilité sociale de l’établissement » (Art. L. 714-1 du code de l’éducation)
 
La 2ème feuille de route pour la transition écologique (septembre 2013) confirme le rôle des universités en terme de formation, recherche mais également comme établissement public, principalement les bâtiments pour la mise en œuvre du développement durable au niveau national. 
 

Conception et mise en oeuvre au sein d'AMU

 

Une démarche de co-construction en 6 étapes

Déploiement du plan d'actions

En élaborant son Plan Vert, AMU définit et met en œuvre sa propre stratégie de développement durable (DD). L’ensemble des propositions de ce canevas de Plan Vert sont formulées pour le bien commun de l’enseignement supérieur, pour le guider efficacement et le plus rapidement possible vers une excellence globale et pérenne, tant sur les enjeux économiques, sociaux, qu’environnementaux et sociétaux. 
Ce canevas de Plan Vert a vocation a proposer à notre établissement des pistes de progrès et des objectifs de développement durable qui seront progressivement mis en œuvre jusqu’en 2017.
 

Les actions du Plan Vert AMU 2014-2017

 
 
 
 
 
 
 
 

LE RÉFÉRENTIEL NATIONAL DEVELOPPEMENT DURABLE CPU-CGE: Faire son autoévaluation

Le référentiel "Développement Durable" est un outil qui permet d'évaluer l'état d'avancement et la pertinence des actions menées en matière de Développement Durable dans l'établissement.

Il constitue à la fois un guide d'autodiagnostic, un tableau de bord, un guide stratégique et une base pour la certification. Il peut être la première étape d'un processus de labellisation.

L'université d'Aix-Marseille est membre du comité Développement Durable de la CPU (Conférence des Présidents d’Université) depuis sa création en 2008. Elle participe aux réunions plénières bimensuelles ainsi qu’aux groupes de travail de ce comité (référentiel, formation, patrimoine, gouvernance). Depuis janvier 2011, les groupes de travail CPU et CGE (Conférence des Grandes Écoles) travaillant sur l’amélioration du référentiel ont fusionné et l’université d'Aix-Marseille était copilote de ce groupe. Ainsi une nouvelle version du référentiel à vu le jour en Janvier 2011: le Référentiel Plan Vert CPU - CGE version 2012

Le Référentiel :

Un dispositif opérationnel proposé à l’ensemble des établissements français d’enseignement supérieur (universités et grandes écoles) que chaque établissement d’enseignement supérieur peut mettre en œuvre à son rythme et en fonction de sa situation propre :